Mystic River (Dennis Lehane)

J’ai découvert Dennis Lehane avec Shutter Island, dont on m’avait dit le plus grand bien.
Il s’avère que c’est en effet un ouvrage fort sympathique, mais ayant deviné relativement rapidement une partie de l’intrigue, je restais un peu sur ma faim. En attente de confirmation quoi.

Mystic River a-t-il su relever le défi ?

Ce jour de 1975, Sean, Jimmy et Dave sont loin de se douter que leur destin va basculer de façon irrémédiable. Une voiture s’arrête à la hauteur des enfants, deux hommes qui se prétendent policiers font monter Dave avec eux sous prétexte de le ramener chez lui. Il ne reparaîtra que quatre jours plus tard. On ne saura jamais ce qui s’est passé pendant tout ce temps.
Vingt-cinq ans après les faits, les trois garçons ont fondés des familles. Comme un écho au kidnapping de Dave, l’assassinat de Katie, la fille de Jimmy, va les mettre de nouveau en présence. A mesure que Sean, qui est devenu flic, mène l’enquête, ce sont autant de voiles qui se lèvent sur de terribles vérités.

La réponse à ma question est oui.

Je commence d’ailleurs à mieux comprendre comment fonctionne Dennis Lehane. Son but n’est pas de nous entraîner dans une intrigue-de-taré-de-la-mort-qui-tue. Non, c’est plus subtil et plus compliqué que cela.

A l’image de Shutter Island, il nous donne un certain nombre de clés des le départ, qui vont nous permettre de nous faire une opinion d’entrée de jeu, à tort ou à raison d’ailleurs. Il en résulte un roman qui dépasse le simple polar/thriller de base. Toute sa force vient de ses personnages aux psychologies fouillées, aux liens complexes qui se tissent entre eux, aux jeux d’ombres et de lumières distillés tout au long des lignes.

Rien n’est précipité. On peut trouver le rythme « relativement » tranquille et pas des plus haletants (j’ai vu plus de rebondissements dans d’autres ouvrages), mais tout est réfléchi et voulu, il veut qu’on observe toutes les facettes de la situation pour mieux en apprécier le drame.

Tout cet aspect, la touche de Lehane, sa signature, je ne l’avais pas bien capté lors de ma première lecture. Mystic River m’aura donc permis d’apprécier à sa juste valeur Shutter Island avec le recul.
Je ne peux donc que vous recommander de foncer sur cet auteur, génial tout simplement.

Ah et maintenant, j’peux voir le film ! 🙂

Publicités

6 réflexions au sujet de « Mystic River (Dennis Lehane) »

  1. Ah mon p’tit Juju, toi iciiii ça faisait longtemps !
    J’vais pouvoir me faire une idée rapidement, le DVD est au taff, je choperais ça dans la semaine !

  2. Je regarde toujours boubou!! Mais j’adore ce film donc obligé de laisser mon empreinte. D’ailleurs, ayant lu le livre, je ne sais pas si tu vas apprécier le film, généralement on est toujours un peu décu dans ces cas là.

    Tu me diras ça 😉

  3. Yep pas de soucis !! 
    C’est sur que j’ai toujours un peu peur des adaptations, mais quand on voit qui joue dedans et tout le barda, je m’inquiète pas trop pour le coup… ^^

  4. Mystic River m’a complètement convaincue alors que comme toi, j’avais deviné une grosse partie de l’intrigue de Shutter Island dès le début.  Le films est très bien aussi, selon mes critères si peu professionnels!!!

  5. @ Karine : je suis pas la seule donc !! 

    Bon je viens de voir le film, qui est en effet très très bien !! Belle retranscription du livre, super réalisation et acteurs au top ! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s