Prédateurs (Maxime Chattam)

Un petit bon d’achat de 10€ à utiliser et me voilà avec deux livres en plus dans ma PAL. Mon choix s’est porté sur Prédateurs de Maxime Chattam et sur Pig Island de Mo Hayder. Très orienté thriller donc.

Chattam je connais déjà, Hayder non ! Je vous en dirais plus dans un prochain article, le temps de lire mon acquisition.

1007664-gf

Une guerre sans nom. Le débarquement libérateur est imminent. Parmi les GI’s, la tension est extrême. Mais cela ne peut suffire à expliquer le crime abominable découvert sur l’un des navires alliés : un soldat a été retrouvé pendu par des crocs de boucherie, la tête remplacée par celle d’un bélier. Le lieutenant Frewin de la Police militaire et l’infirmière Ann Dawson dépêchée sur les lieux en sont convaincus : c’est l’œuvre d’un tueur redoutable qui jouit de la souffrance qu’il inflige. Malgré le déclenchement de l’offensive, les meurtres se poursuivent avec un raffinement croissant dans l’horreur.

Frewin et Dawson orientent alors leur enquête vers la 3e section de la compagnie Raven, une poignée de durs qui forme un cercle très spécial…

 

J’ai – on peut le dire – dévoré ce bouquin comme les autres que j’ai lu du même auteur. Deux jours auront suffit pour 560 pages environ. Comme pour les fois précédentes, la machine est efficace : on est prit dans l’engrenage et la seule façon de s’en sortir c’est tout simplement de terminer le livre.

Et pourtant, je ressors de cette lecture avec un avis assez mitigé. On retrouve tous les ingrédients qui font le succès des thrillers de Maxime Chattam, à savoir des meurtres glauques et sanglants, un style agréable et fluide, des personnages flous (j’entend par là qu’ils ont tous une part d’ombre, ce n’est jamais le chevalier blanc de tout reproche) qu’on suit facilement.

Et c’est peut-être là où le bas blesse justement. Chattam suit une structure qu’il a déjà éprouvé auparavent (rien que dans la trilogie de Joshua Brolin), du coup on perd un peu (beaucoup?) en suspense puisqu’on sait déjà que toutes les théories et les recherches effectuées pendant les 3/4 de l’ouvrage seront finalement balayées en quelques pages… Dommage !

Une lecture prenante et divertissante donc, mais prenez garde à ne pas trop abuser de votre architecture scénaristique monsieur Chattam !

Publicités

6 réflexions au sujet de « Prédateurs (Maxime Chattam) »

  1. Lol je connais pas le style de Chattam mais je connais l’auteur de par ma soeur. Elle avait du lire le premier tome de la trilogie de Joshua Browling pour l’école … et pour son annif  je lui ai offert les deux derniers tomes. Elle avait l’air super contente.
    Je ne sais pas si je le lirais un jour … mais parait qu’il est vraiment bon … de toute façon si je suis tentée je sais où aller XD
    J’aime beaucoup cette couverture pour le livre que tu as lu … un jour peut-être lol

  2. Chattam jamais lu.
    En revanche, j’ai a-do-ré Pig Island, mais d’après tous les commentaires il me semble que c’est un roman (ou une auteure) « on adore ou on déteste ». J’attends ton avis !

  3. @ Thalia : Rien ne t’empêche de ne lire qu’un épisode de la trilogie, histoire de voir, vu que les trois sont indépendants niveau scénario… C’est vraiment prenant et bien foutu ! Il se renseigne énormément pour ses histoires, on sent que y’a de la recherche derrière…
    @ cocola : la chronique est programmée pour dans quelques jours ! ^^
    bon je triche, je serais en vacances… ^^

  4. J’ignorais que les histoires étaient indépendantes 🙂 Un jour peut-être … de toute façon qui n’essaye pas … ne sait pas 😉

    Tu pars en vacances bientôt? Je te souhaite de bonnes vacances alors hi hi hi Profites-en bien où que tu ailles ^^

  5. @ Thalia : j’ai rédigé un billet sur sa trilogie, en farfouillant tu devrais pouvoir le retrouver !
    Sinon, une petite semaine de vacances dans la famille en Bretagne… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s