300 (Frank Miller)

Ca fait quelques temps maintenant que j’ai envie de me lancer dans les comics. Mais tout le problème qui se pose c’est vraiment de savoir par où commencer, quels ouvrages pour se lancer…

Y’a qu’à voir la production existante pour les X-mens (auxquels on pense forcément si on abodre le thème des comics) pour avoir la tête qui tourne.

.

Mais finalement, il y a un nom qui a fini par sortir du lot. Frank Miller.

Ca vous dit peut être rien comme ça, mais si je vous dis Sin City, The Dark Knight ou encore 300, ça doit vous dire quelque chose non?

.

300 Frank Miller

.

THIS IS SPARTAAA !!

Avant de commencer plus sérieusement (enfin ça, c’est vite dit) cette chronique, petit rappel.

Les trois oeuvres que j’ai cité en intro sont toutes sur ma liste d’incontournable à lire, et les trois ont été adaptés au cinéma. Et je vous le donne dans le mille, j’ai d’abord vu l’adaptation ciné avant de me plonger dans l’univers crée par Frank Miller.

Je pars donc avec une certaine connaissance du sujet (du moins de l’histoire) mais sans pour autant garder comme référence le film. J’essaie au max de détacher les deux supports, un peu comme j’ai déjà pu le faire pour Watchmen… Petite parenthèse concernant Watchmen au passage : j’avais de gros préjugés sur l’affiche du film (je connaissais pas et ça me tentais absolument pas) et je suis quand même allée le voir. Ben c’était extra !! Dans la foulée, j’ai acheté le comic qui s’est révélé très bon et surtout démontrant que l’adaptation ciné était vraiment fidèle.

.

.

Enfin on est pas là pour parler de Rorschach et ses consorts (j’ai eu la flemme sur le coup de faire la chro), mais bien du roi Leonidas et de 300 autres bonhommes très peu vétus. Ben quoi, c’est vrai !!

.

Tout d’abord, commençons par un petit rappel historique. En effet, le roman graphique de Frank Miller reste une fiction mais est basé sur des faits réels, et plus particulièrement la bataille des Thermopyles qui a eu lieu durant la guerre que se sont livrée Grecs et Perses aux environs de 480 avant JC. A noter également que les personnages de Léonidas et de Xerxès (respectivement roi de Sparte et roi de Perse) ont vraiment existé.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le côté vrai/faux de l’histoire, je vous propose d’aller faire un tour sur cet article

.

Passons à l’ouvrage en lui même.

Le format est assez particulier et ne correspond à aucun autres titres que j’ai pu voir. Comment vous dire ça, mais c’est tout en longueur. Un peu comme si on a le format d’une bande dessinée classique mais qui s’ouvrirait sur la largeur et non sur la longueur. Ça va être bien chiant à ranger ça !! XD

Les dessins ont quant à eux un petit côté très « brut ». On ne va pas retrouver un trait lisse et sans bavure, le truc ultra précis comme dans un Lanfeust par exemple. (Vous excuserez mes références, j’en ai pas des masses concernant la bande dessinée et je fais donc avec ce que j’ai… ^^) Mais pour ce type de scénario, on ne peut pas trouver mieux ! On a vraiment le sentiment d’être plongé au coeur de la bataille, la violence est très bien restituée.

Quant aux couleurs, elles sont juste superbes. La non plus, j’y connais pas grand chose mais les fonds (le ciel tout ça) ont un côté très aquarelle, toujours dans les tons sombres, gris ou rouges… J’aime beaucoup ! C’est d’ailleurs un des gros points forts de cet ouvrage, qui donne une ambiance très sombre et opressante, idéale pour un tel sujet…

.

Comme je vous le signalais plus haut, j’ai vu le film avant de me plonger dans le comic. Déjà j’avais beaucoup aimé le film (mais nooon, pas pour le côté mecs huilés en slibards, tout de suite… tsss) qui a une superbe esthétique et pour son côté bien bourrin. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que Zack Snyder a vraiment bien respecté tous les éléments qui font le charme de la BD, notamment tout ce qui concerne les couleurs et l’ambiance…

Si vous avez vu le film, vous devez savoir de quoi je parle ! Quant à l’histoire, elle est vraiment suivie au pied de la lettre, certes plus agrémentée pour sa version cinématographie, mais la complémentarité est très bien faite.

.

.

En guise de conclusion, je dirais que j’ai passé un bon moment de lecture et que j’ai hâte de pouvoir me plonger dans d’autres oeuvres de Frank Miller ! La prochaine va être le premier tome de sa série Sin City, et pour Batman je vais gérer pour mon anniversaire… :p

.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s