Novembre en bande dessinée !

Si mes lectures du moment sont quelques peu faibles (il n’y a qu’à voir mes livres lus pour se faire une idée…), j’ai eu une soudaine envie de bulles le mois dernier.

Ce n’est donc pas une simple chronique que je vous propose dans ce billet, mais trois! et cerise sur le gâteau, j’ai décidé de vous parler d’une « franco-belge », d’un manga et d’un comic… Comme ça, tout le monde est servi !

 

Les naufragés d’Ythaq, tome 9 (Arleston / Floch)

Alors, syndrome de Lanfeust ou pas?

Mais si vous savez bien, ce sentiment d’inachevé que l’on peut retrouver dans les parutions de chez Soleil (bon je généralise, je n’ai lus que les Lanfeust (de Troy et des étoiles) chez eux, ça n’a rien à voir avec l’éditeur à proprement parler), cette impression de commencer sur les chapeaux de roues et qu’on termine au dernier tome avec un goût de peut mieux faire…

Ben ça m’a encore fait le coup. Les premiers tomes partaient très bien : une bonne intrigue, des personnages (classiques et caricaturaux certes, mais le but n’est pas ici de révolutionner le genre) à la fois intriguants et bien ficelés… Toujours de très belles couleurs (j’adoooore les belles couleurs ^^) et une présentation soignée et agréable…  Ce dernier tome n’échappe donc pas à la règle et conclue à mon avis la série d’une façon facile, laissant une impression de bâclé et de « gachis ». On nous promet monts et merveilles au départ pour se retrouver avec une intrigue qui s’étiole au fur et à mesure, à croire que le scénario est pensé à chaque tome et pas forcément d’un tout au départ. Ceci dit, mon jugement est peut être faussé par le fait que j’ai suivi cette série via ses sorties en librairie, ce qui occasionne une lecture quelque peu décousue.

La lecture reste toutefois agréable car on n’est pas ici dans le but de faire autre chose que du divertissement mais il aurait fallu de peu de chose pour qu’on ai un résultat vraiment plus exaltant !

 

Walking Dead, tomes 13 & 14 (Charlie Adlard / Robert Kirkman)

Humpf. Comment vous parler de cette série que je n’ai jamais évoquée ici, en commençant par les tomes 13 et 14? oO

Enfin bon, ai-je VRAIMENT besoin de vous présenter Walking Dead? Après le buzz fait sur la plupart des blogs littéraires? Après la sérié TV qui a cartonné? Nan hein? C’est bien ce qu’il me semblait… x)

Vous vous doutez bien que si j’en suis là, c’est que j’ai quand même un minimum accroché… et plutôt très bien même ! L’intrigue se poursuit avec la même efficacité pour nos héros, la plongée au coeur de l’âme humaine en situation exceptionnelle est toujours aussi bien ficelée, rien à redire là dessus. On sent ici qu’on arrive à la fin d’un arc (ou d’une phase, enfin vous comprenez quoi), notamment avec un sacré choc sur le tome 14,  en bref les auteurs maitrisent toujours aussi bien le suspense, entre évènements tragique et petites victoires mais qui signifient beaucoup.

Et là, je me pose vraiment la question de savoir comment ils vont gérer la suite. Le scénariste a déjà pas mal exploré plusieurs situations (en lieux clos, en plein air etc.) ainsi que plusieurs types de personnalités, comment donc continuer à garder un rythme aussi haletant sans tomber dans le routinier ou le déjà exploité jusqu’à la moelle? Au vu de la qualité jusqu’ici produite, je ne me fais pas trop de souci, les auteurs ont surement pas mal de tours dans leurs poches en réserve. J’attends notamment avec impatience qu’on en sache un peu plus sur les évènements qui ont mené à cette horreur générale… je ne pense pas être la seule d’ailleurs !

J’espère juste que la poule aux oeufs d’or ne sera pas surexploitée comme une série TV ricaine au point de gacher le tout.

 

Planètes, tomes 1 & 2 (Makoto Yukimura)

Tout d’abord, un grand merci à Ginie de l’excellent blog Bulles et Onomatopées, car c’est chez elle que j’ai découvert cette très bonne série!

Actuellement en cours de réédition en version luxe chez Panini, son format « court » (4 tomes seulement) et son côté achevé m’ont séduite. Je suis en effet plus que novice en matière de BD nippone, le sujet m’intéresse mais pas au point de me lancer dans des séries à rallonge et à n’en plus finir, même si la qualité est au rendez-vous…

Nous faisons donc connaissance ici avec Hashimaki et ses collègues venus d’horizons différents, et dont la mission consiste à nettoyer l’espace de tous les détritus qui peuvent graviter autour de notre planète. Un travail ingrat en apparence, mais au combien crucial à cette époque (aux alentours de 2075) où la conquête spatiale est prédominante… Bien évidemment, notre héros ne veut pas en rester là et rêve de son propre vaisseau… Un voyage périlleux s’annonce, peuplé de doutes et d’obstacles, de rivalité et de remise en question, et surtout de sacrifice…

Ces deux premiers tomes réunissent ici tout ce dont une bonne histoire a besoin : le scénario est bien ficelé (au travers une quinzaine de petits chapitres par tome, présentant chacun un morceau de vie, d’anecdote sur les protagonistes), les personnages sont variés et attachants, sans oublier la pointe d’humour à la japonaise ainsi qu’une documentation à toute épreuve .

La grande force de Makoto Yukimura a ici été de nous délivrer un récit très poétique dans le fond, avec une vraie réflexion à la fois personnelle et environnementale, bien loin de l’aspect très SF que peuvent augurer les couvertures et le thème général, un peu à l’image de Walking Dead qui s’apparente à première vue à une BD de zombies mais qui cache en réalité bien plus que ça.

Une très belle découverte, que je vous recommande à mon tour chaudement !

 

Et de votre côté, avez-vous délaissé les romans pour des bulles? Je suis également preneuse de tous les conseils et suggestions que vous pourrez me fournir, notamment en terme de manga ! Ikigami me fait bien de l’oeil, il me semble que la publication est bientôt terminée… ^^

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s