Quoi de neuf dans ma PAL – Avril 2013

Premier article de ce mois de mai (qui sera peu chargé ici ^^), le désormais traditionnel bilan du mois précédent. Comme si on pouvait parler de traditions pour un espace qui revit depuis quelques mois maintenant… x) Manque plus que je vous colle une petite image du papy de Werther’s Original et on est bon ! 😀

.

Les soldats de la merDirection les achats si vous le voulez-bien. Un mois correct, puisqu’ont rejoint les rangs le classique Des fleurs pour Algernon de Daniel Keyes et Mordre le Bouclier de Justine Niogret (la suite du très bon Chien du Heaume donc). Mes premières (et surement pas les dernières, vivement juin !) Dystopiales m’auront comblées avec les époux Rémy et pas moins de trois ouvrages : Le Prophète et le Vizir, Les soldats de la mer et l’Anthologie 1, contenant entre autre une nouvelle du couple. Les trois dédicacés, bien évidemment ! 🙂 Et enfin le petit dernier, d’un tout autre genre mais qui me fut d’une grande utilité en ce début de mois : le guide de la côté Est des USA par le Petit Futé. ^^

.

American TabloidEn plus des deux chroniques précisées ci-dessus, j’ai pu terminer American Tabloid, un bon gros pavé signé James Ellroy. Si je connais déjà le monsieur pour avoir lu le Dahlia Noir il y a quelques temps (issu de sa série sur Los Angeles), il s’agit ici du premier opus de sa série Underworld USA. L’auteur signe ici un très bon roman, qui relate la période de l’accès au pouvoir de John F. Kennedy, avec force de précisions sur tous les travers et magouilles possibles de l’époque (et qui n’ont pas pris une ride…). Entre le syndicat (véreux) des camionneurs dirigé par Jimmy Hoffa, la prise de pouvoir à Cuba par Fidel Castro et les entourloupes en tous genres d’un J. Edgar Hoover bien présent (je suis d’ailleurs bien contente d’avoir vu le film avec Di Caprio incarnant ce personnage avant, ça m’a pas mal aidé pour mieux cerner le bonhomme !), on fait un bon plaisant en arrière sur cette partie trouble de l’histoire des USA, bien souvent inconnue de nous autres français !

Je passe très rapidement sur la trilogie de Wielstadt, achevée suite à la lecture des tomes 2 et 3 ce mois ci. Je ne vous en dis pas plus pour le moment, je lui dédie un petit article bien à elle qui ne devrait pas tarder !

Soul KtichenSoul Kitchen n’aura pas attendu bien longtemps dans ma PAL avant de passer à la casserole (ahah)… Et j’ai de nouveau énormément aimé me retrouver en compagnie de G-Man et Rickey ! Ce qui est assez incroyable avec cette série, c’est son positionnement. Une oeuvre du quotidien, mâtinée d’une touche de thriller qui permet de varier les thèmes abordés, mais sans pour autant faire de l’ombre à l’intérêt principal de l’histoire, la cuisine… Les relations entre personnages sont très bien menées, le style est ultra agréable et que dire de cet univers culinaire, juste à tomber par terre ! Un exercice pas évident pour un sou mais que Poppy Z. Brite relève avec brio. Difficile en effet de percevoir ce qui fait vraiment mouche, c’est tout un ensemble qui fonctionne, un univers particulier qui est abordé, des personnages tout ce qu’il y a de plus ordinaires (très reposant quand on bouffe principalement de la SF/Fantasy), qui pourraient être nos voisins, nos collègues etc. Un retour à la Nouvelle Orléans toujours aussi plaisant et agréable, l’auteur nous fait retrouver le bayou jusqu’à presque avoir ce sentiment d’être un local même quand on y a jamais foutu les pieds… On en vient à regretter que tout ceci ne soit pas une histoire vraie, pour pouvoir aller diner chez Alcool ! Brite fait définitivement partie de ces auteurs dont je pourrais acheter les oeuvres les yeux fermés… Soul Kitchen clôture donc d’une belle façon cette excellente série atypique par ses thèmes abordés, mais qui est un régal à savourer ! Ca sera en tout cas avec grand plaisir que je me replongerais dedans d’ici quelques années !

On termine ce récapitulatif avec un peu de BD, ayant acquis dernièrement le tome 5 d’Atalante (après 3 ans d’attente ! ), toujours signé par Crisse. J’ai profité d’un week-end (gris et pluvieux, comme c’est étonnant !) pour me relire les 4 précédents. Toujours chouette à mon goût, un vrai dépaysement de part le dessin et les couleurs (qui n’étaient pas de trop) mais un tome qui me laisse encore une fois sur ma fin car forcément, je veux connaitre la suite ! Et vu le rythme de parution du gaillard pour cette série, c’est pas gagné… :/ Exactement le même syndrome pour Skydoll, ô combien frustrant !

.

Un mois plutôt copieux et riche en bons moments ! Mention spéciale aux Dystopiales (qui m’auront également permis de découvrir la librairie Charybde), dont j’attends avec impatience la prochaine édition, en espérant pouvoir croiser cette fois quelques blogueurs ! 🙂

Publicités

2 réflexions au sujet de « Quoi de neuf dans ma PAL – Avril 2013 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s