Succession (Scott Westerfeld)

Alors déjà pour commencer, c’est très simple, je ne lis (quasiment) jamais de space op’ ou de SF pure et dure. Pas mon genre de prédilection, moins de chroniques sur les blogs que je fréquente font qu’on en trouve donc pas non plus beaucoup ici. On me souffle à l’oreille que la meilleure façon de réparer cette hérésie serait de participer au challenge Summer Star Wars… Hmmm… Si je me trouve quelques références qui me font suffisamment de l’oeil, promis, je m’inscris ! 😀 En attendant, c’est Succession de Scott Westerfeld qui est à l’honneur aujourd’hui.

succession-integrale-scott-westerfeld

Pocket nous propose ici une intégrale (de la même collection que la trilogie de Wielstatdt) réunissant les deux tomes qui composent Succession : les Légions immortelles et le Secret de l’Empire.

Bon, sachez que ce n’est pas évident de vous parler de celui-ci !

Tout d’abord, l’entrée dans l’intrigue n’est pas des plus aisée tant on se retrouve tout de suite en plein coeur de l’action, dont on ne perçoit pas immédiatement les tenants et aboutissants. C’est en effet petit à petit qu’on entrevoit la trame générale et les enjeux terribles de cette guerre, qu’on apprend à connaitre les personnages principaux, à les situer et à les apprécier ou non… La construction de chaque chapitre se fait par protagoniste, chacun ayant un rôle plus ou moins crucial à jouer. Les deux camps sont représentés, bien qu’une majeure partie d’entre eux appartiennent à l’Empire. Pour autant, l’auteur ne nous oriente pas dans notre appréciation du conflit et reste relativement neutre vis à vis des évènements en cours. A titre perso, je n’arrivais pas à me décider sur la fin du premier tome, à savoir si je préférais voir les Rix ou l’Empire gagner ! Un bon point donc !

La notion du temps est également bien abordée, faisant apprécier à leur juste valeur les considérables distances qui séparent les planètes de l’Empire (et donc le temps s’écoulant entre chacune d’entre elles), permettant ainsi de bien cerner l’intérêt du régime particulier dont bénéficient les différents sénateurs… On oublie en effet à quel point l’univers est vaste et qu’une chose qui se produit à un moment donné ne sera connu que bien après sur un autre monde ! De même concernant la politique et les divers intérêts entre morts et vivants (le secret de l’immortalité ayant été percé !), c’est fouillé et complexe, bien qu’abordé sur une période relativement courte. En effet, les évènements relatés dans Succession ne sont dans le fond « qu’une » crise relativement courte pour l’Empire mais aux conséquences dévastatrices…

Venons en maintenant au point le plus déroutant de ce récit. Qui dit SF, dit descriptions alambiquées, les informations techniques ultra foisonnantes n’aidant pas des masses à se projeter dans le scénario au détriment du confort de lecture. Pour ma part, j’avoue n’avoir rien compris à la majeure partie de ces descriptions (ouaiiis bon, ça va hein ! :mrgreen:), rendant certains passages plus longuets… Dommage, car chaque tome est ultra condensé (parfois trop), l’intrigue générale (bien ficelée) progresse doucement, mais nécessite de s’y mettre à fond si ne veut pas en perdre le fil. Si vous aimez être le nez dans la mouise avec les personnages, Succession est fait pour vous mais si vous appréciez un point de vue plus « lointain » et général de l’histoire, ça risque d’être un peu plus compliqué !

.

Une lecture agréable, que je ne peux par contre pas vraiment comparer à d’autres références du genre. Une « lacune » que j’aimerais combler, Successions m’ayant donné envie de m’y plonger un peu plus sérieusement ! Et je pense avoir de quoi faire cet été… 🙂

Publicités

8 réflexions au sujet de « Succession (Scott Westerfeld) »

  1. C’est marrant le charabia technique m’a pas trop frappé dans ce bouquin, mais bon en même temps je n’hésite jamais à survoler quand j’y pige rien. Sinon c’était plutôt sympa comme space-op, je trouve que ça fait très Star Wars (donc assez facile à rentrer dedans quand même), et effectivement ça donne envie d’en lire d’autres !

    1. Je mise sur le fait que j’en lis que très rarement, donc pas vraiment habituée à tout ça. Surtout au début en fait ! 😀 Je verrais avec de futures lectures comment ça se passe ! ^^

  2. Ça me tente bien je dois dire. En plus ce format semi-poche en intégrale est vraiment agréable !
    J’ai lu de bonnes critiques sur ce petit cycle. Et le fait qu’il soit « petit » n’est pas le moindre de ses atouts ! 😉

    1. Le format est bien sympa oui ! Ca peut se lire chez soi comme dans les transports, et l’édition est plutôt soignée. C’est d’autant plus pratique pour des cycles « courts » de 2/3 tomes ! Et c’est en effet un des atouts de Succession : on voit une crise dans son ensemble, sans pour autant avoir besoin de 3 tomes d’intro et de conclusion. Et en terminant le bouquin avec ce sentiment « aaah mais que va-t-il se passer après??? » et que l’imagination de chacun se chargera avec plaisir de continuer l’aventure !

    1. j’ai eu du mal à y rentrer dans cette fameuse scène, tout en ressentant effectivement qu’il y avait du lourd ! Je m’attendais aussi à plus pour la révélation finale, j’aurais aimé en savoir plus sur le pourquoi du comment (si on peut dire ça ainsi ! ˆˆ), la tension est telle à ce moment là qu’elle passe limite inaperçue sur le coup, et qu’on s’en rend compte qu’après de l’impact que ça a…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s