Des bulles et des mots – Décembre 2013

Enfin nous y sommes, le tout dernier bilan pour 2013 ! Et dire que nous sommes déjà en février, le temps passe trop vite, vraiment trop vite ! Mais trêves de blabla, place aux bulles (non pas de champagne, désolée) de Décembre 2013 !

.

9782205048007En novembre, je vous disais que je m’intéressais enfin au travail (Avant la Quête) de Loisel & Le Tendre à travers l’une des plus célèbres séries BDs… Quoi de plus logique que de poursuivre dans l’imaginaire de l’Oiseau du Temps mais avec La Quête en elle même cette fois ! Composée de 4 tomes, se déroulant après le préquel mais écrit chronologiquement avant (syndrome Star Wars), cette aventure narre le combat et les périples de .. pour trouver l’Oiseau du Temps et ainsi mettre fin à une terrible menace qui pèse sur le monde. On est dans un monde typique de la fantasy avec ses personnages clés, son ambiance et son humour, rien de bien nouveau sous le soleil mais de quoi passer un bon moment tout de même. A noter qu’on voit de façon flagrante l’amélioration au niveau du graphisme apportée à la suite/prélude , la Quête étant beaucoup plus brouillonne à mes yeux.

IkigamiSuite à ma lecture de Pluto, j’ai décidé de m’attaquer à un autre succès mondial du manga, j’ai nommé Ikigami préavis de mort de Motoro Mase. Le principe de base est simple : lorsqu’ils sont encore enfants, chaque jeune Japonais se voit inoculer un « vaccin », la plupart du temps inoffensif sauf pour une poignée « d’élus » qui seront amené à mourir… Technique imparable du gouvernement tyrannique en place pour contrôler sa population, toute une organisation est mise en place pour que ce système soit des plus efficaces, de la gestion des « vaccins » à la délivrance des sésames par un fonctionnaire. Ikigami suit le périple d’un de ces agents du gouvernement chargés d’apporter les funestes nouvelles, mais qui au fur et à mesure du récit se posera de plus en plus de questions sur son rôle et ce qu’il représente… Pour l’instant je n’ai lu que les deux premiers, mais j’attends impatiemment que le 3 redevienne dispo à la biblio pour continuer la série !

ShenzenEnfin, je terminerais ce petit billet par deux bouquins. Le premier c’est La théorie de la contorsion de Margaux Motin, où comment complètement débrancher le cerveau après une dure journée de labeur en s’autorisant cette petite pause greluchotrash. Comme pour les Notes de Boulet, ce volume est issu du travail bloguesque de l’auteur rassemblé au format papier. Le deuxième, c’est Shenzen de monsieur Guy Delisle qui a déjà su complètement me charmer avec ses chroniques (de Jérusalem et Birmanes). Ce tome ci nous invite à découvrir cette curieuse ville qu’est Shenzen, à travers le quotidien d’un occidental complètement paumé dans cette culture différente. C’est toujours très chouette, même si on voit que du chemin a été parcouru entre les différentes parutions du Québécois, l’organisation et le trait étant plus brouillon dans cet opus, ce que ne le rend toutefois pas moins bon !

.

Voilà voilà, c’était tout pour 2013 ! Pas mal non? 🙂

Publicités

Quoi de neuf dans ma PAL – Décembre 2013

Bon certes, j’ai déjà fait mon bilan littéraire pour 2013, donc ce focus sur Décembre est quelque peu spoilé. On est presque en février mais ce n’est pas bien grave, mieux vaut tard que jamais comme on dit !

.

Gagner la Guerre - JaworskiComme d’hab, petit zoom sur les acquisitions, décembre étant traditionnellement bien chargé (j’espère pour vous autant que pour moi), avec foule d’auto cadeaux et présents offerts par mes proches. De ma poche, je chopé Roi du matin, Reine du jour de Ian McDonald, Gagner la Guerre de Jean-Philippe Jaworski dans sa belle édition blanche et rouge (faudra que je décide de ce que je fais de la version poche d’ailleurs) et La Volonté du Dragon de Lionel Davoust. Locke & Key 44Mais également Sans Honte de Gail Carriger, la trilogie des Magiciens de Katherine Kurtz et enfin Sur le Fleuve de Léo Henri & Jacques Mucchielli. Ma petite PAL étant telle que seule la trilogie n’est encore pas lue à l’heure où j’écris ces lignes… ^^ Quant au gros barbu, il a pris soin de m’apporter l’Haleine de l’Ogre (tome 11 des Naufragés d’Ythaq), les tomes 4 & 5 de Locke & Key (ça y’est, ils sont enfin au complet !) et un tome des Notes de Boulet.

.

Du côté des lecture, je reste dans ma moyenne. En plus de quelques nouvelles issues du mythe Lovecraftien, ce sont quatre ouvrages qui ont été dévorés. Je vous ai déjà proposé une chronique complète du Windhaven par Lisa Tuttle & George R.R. Martin, passons donc à la suite si vous le voulez bien.

Sans Honte n’aura pas fait long feu entre mes mains, les aventures de Miss Tarabotti étant toujours un régal même si ce 3ème tome m’a un peu moins percutée que les deux autres. Je remercie au passage grandement le Livre de Poche qui ne perd pas de temps pour la publication des différents volumes ! Sinon, je continue tranquillement ma redécouverte des Six-Duchés avec le second opus de l’Assassin Royal, en appréciant beaucoup les intrigues personnelles et politiques que Robin Hobb fait subir à ses personnages. J’accroche en revanche beaucoup moins à la relation Fitz/Molly, duo à qui j’ai envie de mettre des tartes à chaque apparition…

La-Terre-mourante-1La grosse déconvenue du mois vient de ma découverte de Jack Vance, qui fut un échec cuisant. Je n’ai pas du tout réussi à accrocher à sa Terre Mourante (premier tome du nom), que ce soit avec les premières nouvelles présentées ou de Cugel l’Astucieux dont j’attendais beaucoup, vu sa réputation à être en quelque sorte le précurseur de tous les héros typiques de fantasy. Le ton et les récits n’ont pas réussi à me transporter, me laissant de marbre et dans l’ennui complet durant ma lecture. C’est fort dommage (et ô combien frustrant), je retenterais surement un autre texte de l’auteur (j’ai horreur de rester sur un échec comme ça), si vous avez des suggestions n’hésitez surtout pas du coup !

.

En conclusion : un beau mois tout de même, pour conclure une belle année (blogging tenu au passage !) !

Des bulles et des mots – Novembre 2013

Après les romans, place donc aux bandes dessinées ! Un mois de novembre assez chargé, avec deux découvertes d’univers et deux plongées en terrain familier. Suivez le guide !

.

Notes 2 BouletSi le tome 1 des Notes de Boulet fut dévoré au mois d’octobre, les deux suivants n’auront pas fait long feu courant novembre. C’est toujours aussi chouette à lire, on remonte tranquillement les années avec l’auteur, en parcourant cette fois ci les années 2005/2006 et forcément 2006/2007. Avec en plus la promesse de relectures aussi plaisantes que la découverte !

Long John SilverOn continue avec un personnage culte, j’ai nommé Long John Silver. Difficile en effet de passer à côté du fameux pirate issu de l’imagination de ??, catapulté ici par Xavier Dorison & Mathieu Lauffay dans une toute nouvelle histoire. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, si ce n’est que j’ai toujours une petite crainte quand on touche à de tels protagonistes en « réinventant » leur univers. Et bien je dois avouer que le résultat est fort agréable ! Loin d’être assagi, notre flibustier est toujours aussi charmeur et manipulateur, n’hésitant pas à écarter de son chemin des éléments perturbateurs de façon souvent aussi discrète que sanguinolente. On est embarqué dans une chasse au trésor qui promet monts et merveilles, à la poursuite d’un navire qui n’est jamais revenu de son périple en Amérique du Sud, si ce n’est ce mystérieux Indien qui va guider nos aventuriers à travers ses terres… Tension et manipulation, piraterie et grande époque navale, voici une très chouette série qui nous entraine complètement hors du temps. Le 4ème tome vient tout juste de paraitre, j’ai bien évidemment très hâte de le lire ! A l’abordage !

Avant la Quête - L'oiseau du TempsDe nouveau de la découverte, avec un titre apparemment ultra connu mais que je ne connaissais pas, la Quête de l’oiseau du temps. Je n’ai pas fait attention en les prenant mais j’ai commencé par l’aventure qui précède la Quête en elle même (et qui est écrite après, un peu comme les Star Wars quoi). Heureusement pour moi, il n’y a aucun problème pour commencer avec l’un ou l’autre, les deux séries se déroulant à des instants complètement différents pour les personnages. Un très bon moment, dont j’ai uniquement parcouru les 3 premiers tomes, le 4ème n’étant pas encore dispo à l’emprunt !

Et pour terminer le tout, je me suis lancée dans la 2ème partie des Naufragés d’Ythaq d’Adrien Floch & Christophe Arleston, avec le 10ème tome Nehorf-Capitol Transit. Si la qualité graphique toujours au rendez-vous, j’espère toutefois que le scénario suivra également !

.

En bref, si tous les mois peuvent être comme celui-ci, ça me convient très bien !